Les enseignants

Daniel Brunner

Daniel Brunner

Shihan, 6e Dan

C’est en 1962, à l’âge de 17 ans que j’ai commencé la pratique de l’aïkido.

Deux ans de travail m’avaient bien préparé à ma première rencontre avec un professeur japonais, Tamura Sensei, en 1964. Désormais, j’étais convaincu que l’aïkido était la voie que je voulais suivre. En 1969, j’ai eu le grand choc de ma vie, en rencontrant Chiba Sensei à Londres. Son approche martiale, tout en me terrorisant, m’attirait irrésistiblement. Particulièrement le travail des armes, qui me passionnait déjà.

En 1966, j’ai commencé à enseigner régulièrement l’aïkido. Il faut dire qu’à cette époque, les professeurs de haut rang n’étaient pas nombreux près de chez moi.

C’est en 2000 que Chiba Sensei m’a formellement admis au sein du Birankai.

André Perretten

André Perretten

5e Dan

J’ai commencé la pratique de l’aikido en 1964 à l’âge de 15 ans au Budokan-club de Lausanne. Mon professeur d’alors était Jean-Marc Burnier.

En 1971, j’ai participé à la construction du club Aikikai-Lausanne avec Daniel Brunner et J.-M. Burnier. Durant cette période de pratique intensive, j’ai également suivi de nombreux stages avec Sensei Tamura, Sensei Masatomi Ikeda et participé aux inoubliables stages d’été du Brassus avec Sensei Tada.

En 1988, j’ai rejoint le Ryu Seki Kai, où je continue avec beaucoup de plaisir à essayer de comprendre et intégrer cet art qui me remet toujours en question.

Christophe Brunner

Christophe Brunner

Shidoin, 5e Dan

Bien que l’aïkido fasse depuis toujours partie de ma vie, je n’ai renoué avec cet art que depuis une dizaine d’années. La rencontre avec T. K. Chiba Shihan fut révélatrice et décisive quant à la direction que je souhaite suivre dans la pratique de l’aïkido, des armes et du iaïdo; huit mois au sein du programme de kenshusei du dojo de San Diego ont confirmé ce désir.

Florent Liardet

Florent Liardet

Fukushidoin, 3e Dan

Après cinq années de recherches infructueuses d’un art martial répondant à mes attentes, j’ai franchi pour la première fois le seuil du Ryu Seki Kai le jeudi 31 mars 2005.

Alors âgé de 20 ans, j’y ai débuté ma pratique du Iaido, puis de l’Aikido sous la direction de Daniel Brunner Shihan. Sa constante et infatigable curiosité pour l’Aikido m’a fait comprendre que je n’aurais pas assez d’une vie pour approfondir les différents aspects de cet art immense. Le temps pressait !

Depuis, entraînements intensifs, stages internationaux et périodes d’internat au Brooklyn Aikikai Dojo sous la direction de R. Savoca Sensei, ont achevé d’inscrire la pratique de l’Aïkido dans ma vie.

 

Marcel Golay

Marcel Golay

Fukushidoin, 2e Dan

C’est un maître de Taekwondo, J. Yunis sensei, qui au travers de quelques techniques simples, m’a fait découvrir l’Aïkido.  J’ai su instantanément et intuitivement que j’avais trouvé là quelque chose que je cherchais, sans même savoir qu’en fait, je cherchais!  Je me suis donc mis en quête d’un maître, et en 1999, déjà âgé de 36 ans, j’ai poussé la porte du dojo de Daniel Brunner Shihan.

Depuis ce jour, je n’ai eu de cesse de chercher à intégrer cet art difficile et exigeant, dans lequel la seule certitude que l’on peut avoir, c’est que rien n’est acquis et qu’à chaque fois que l’on monte sur les tatamis, on doit y venir avec l’esprit du débutant – toujours, tout le temps, sans exception. Et c’est ce qui en fait sa beauté, entre autres.

Depuis 2010, j’ai pris la responsabilité des cours pour enfants, assisté de Tristan Lehmann, 1e Dan.